Près d'Agen, les agriculteurs défient l'État pour garder leur barrage

Près d'Agen, les agriculteurs défient l'État pour garder leur barrage

REPORTAGE – À Saint-Pierre-de-Caubel, des agriculteurs, soutenus par des élus et une partie de la population, aménagent une digue pour créer une retenue d’eau sur le ruisseau de Caussade. Un chantier pourtant interdit par la justice. Face aux périodes de sécheresse de plus en plus longues, les exploitants appellent au bon sens.

De notre envoyé spécial à Saint-Pierre-de-Caubel

En ce bel après-midi ensoleillé de février qui ressemble plutôt à une journée d’avril à cause des températures printanières, les engins de chantiers s’activent. Le temps presse. La digue du barrage du lac de Caussade, une retenue d’eau de  20  hectares située à Saint-Pierre-de-Caubel, sur la commune de Pinel-Hauterive dans le Lot-et-Garonne, doit être achevée dans cinq jours. Des curieux assistent au va-et-vient continu de puissants tracteurs agricoles et des tombereaux articulés jaunes. Leur moteur rugit lorsqu’ils remontent du fond de ce lac en construction, leur remorque chargée à ras bord d’une terre argileuse ocre. Au sommet de la digue, ils déchargent la terre. Un bulldozer et une pelleteuse nivellent le tout. Puis ils repartent chercher une nouvelle cargaison et ainsi de suite depuis plus de 50 jours, de 7 heures à 21 heures.

«Si cette retenue ne se fait pas, je devrais mettre la clef sous la porte. Mes cultures porte-graines destinées aux semences ont besoin d’une irrigation régulière»

Yvan Duceux, 35 ans, agriculteur installé en aval du barrage

Ce sont des paysans et des salariés d’entreprises agricoles de la région qui conduisent ces engins, tous convaincus du bienfait …

O artigo foi publicado originalmente em Le Figaro.

Comente este artigo
Anterior Incêndios de outubro de 2017. Muitos tiveram origem em queimadas, EDP pode ser responsável pelo da Lousã
Próximo Biodiversité: le glyphosate, un ennemi parmi bien d'autres

Artigos relacionados

Internacional

Vitaterra, de la empresa salmantina Mirat Fertilizantes, galardonada con el premio “Producto del Año 2017”

[Fonte: Agroinformacion]
Vitaterra, división de Jardinería y Hortofrutícola, de la empresa salmantina Mirat Fertilizantes, ha sido galardonada con el premio “Producto del Año 2017” a la innovación por su fertilizante líquido, […]

Internacional

No ‘magical’ alternative to glyphosate in the next 5 years, Bayer official says

[Fonte: EURACTIV] In the next five years, no alternative to glyphosate is going to “magically” appear in the market,  […]

Internacional

Increased support for EU farmers affected by the COVID-19 crisis: Council adopts exceptional measures

Today, the Council adopted a regulation which allows member states, as an exceptional measure, to pay up to EUR 7 000 to farmers and up to EUR […]