Un pas de plus vers l’interdiction des phytos sur les SIE

Un pas de plus vers l’interdiction des phytos sur les SIE

La Commission européenne entend interdire l’usage des produits phytosanitaires sur les surfaces d’intérêt écologique, notamment sur les SIE productives utilisées pour la production de protéines. (©Terre-net Média)

Mercredi 14 juin 2017, les députés européens se sont prononcés contre une résolution présentée au nom de la commission agriculture visant à maintenir l’usage des produits phytosanitaires sur les surfaces d’intérêt écologique.

Cette résolution visait à amender le règlement délégué proposé par la Commission européenne le 15 février 2017. Ce texte prévoit plusieurs modifications à l’application des règles de l’actuelle Pac, notamment en matière de verdissement. Il prévoit d’interdire l’utilisation des produits phytosanitaires sur les surfaces d’intérêt écologique.

Pour argumenter la résolution permettant d’éviter l’interdiction, ses auteurs ont expliqué que « l’interdiction de la protection phytosanitaire des cultures de légumineuses dans les surfaces d’intérêt écologique menace la durabilité de la production nationale de protéines voulue par la stratégie de l’Union en matière de protéines, alors que l’Europe dépend déjà dans une grande mesure des importations de protéines ».

Les députés socialistes dénoncent cet argument. Dans un communiqué, ils se félicitent de ce pas fait vers l’interdiction. « Il est fondamental de réserver les surfaces d’intérêt écologique pour ce à quoi elles sont destinées : préserver la biodiversité et les pollinisateurs, essentiels à notre agriculture. » « La question de l’indépendance en protéines végétales est vitale, mais ne se réglera pas uniquement à travers les SIE. Il est urgent de mettre en place une vraie stratégie européenne d’indépendance végétale afin de réduire nos importations de soja. »

© Tous droits de reproduction réservés – Contactez Terre-net

Comente este artigo
Anterior PDR2020: Período de apresentação de candidaturas de melhoria do valor económico e ambiental das florestas
Próximo Interdiction des phytos sur les SIE Les producteurs d’oléoprotéagineux dénoncent un vote « extrêmement négatif »

Artigos relacionados

Nacional

Desenvolvimento rural: Processo de programação é demasiado moroso e complexo

Tribunal de Contas Europeu alerta que a execução da despesa no Programa de Desenvolvimento Rural começou ainda “mais lentamente” neste quadro comunitário do que no anterior. […]

Últimas

Serpa investe 2 milhões em Centro Tecnológico Agro-alimentar

[Fonte: Tribuna Alentejo] Ao todo o município de Serpa, no Baixo Alentejo, pretende investir cerca de 2 milhões de euros na criação de um centro de investigação, desenvolvimento tecnológico e inovação empresarial no sector agro-alimentar no Alentejo. […]

Sugeridas

GNR avança com Operação Campo Seguro

[Fonte: Voz do Campo]
Desde 1 de junho e até ao dia 31 de julho, a Guarda Nacional Republicana (GNR), […]