Moins de viande, c'est bon pour la santé et la planète

Moins de viande, c'est bon pour la santé et la planète

[Fonte: Le Figaro]

Une étude scientifique révèle qu’un régime alimentaire malsain représente un risque de mortalité plus élevé que celui causé notamment par l’alcool et le tabac.

Quelle pourrait être une alimentation saine issue d’une production durable capable de nourrir plus de dix milliards de personnes sur Terre d’ici à 2050? Telle est la question à laquelle 37 scientifiques, experts dans toutes sortes de disciplines, issus de 16 pays, tentent de répondre dans un rapport publié dans The Lancet , en collaboration avec la fondation EAT qui travaille à la transformation du système alimentaire.

» LIRE AUSSI – La mauvaise alimentation tue dans tous les pays du monde

Le constat qu’ils effectuent est très alarmant en matière de santé. «Alors que la production alimentaire mondiale de calories a généralement suivi le rythme de la croissance démographique, plus de 820 millions de personnes n’ont toujours pas accès à suffisamment de nourriture, quand 2,4 milliards de personnes surconsomment, et le régime alimentaire d’environ la moitié de la population mondiale présente des carences en nutriments», détaillent les experts. Ils ajoutent: «désormais un régime alimentaire malsain représente un risque plus élevé de morbidité et de mortalité prématurées que celui causé par la somme des pratiques sexuelles non protégées, de l’alcool et de la consommation de tabac».

L’élevage, facteur de déforestation

Ce système alimentaire néfaste et déséquilibré représente aussi un risque pour l’environnement, et notamment pour le climat. «Sans action le monde risque de ne pas atteindre les objectifs de développement durable et ceux de l’accord de Paris pour le climat», qui vise à limiter à 2 °C la hausse des températures mondiales, insistent-ils. Selon les Nations unies, l’élevage contribue pour 15 % aux émissions totales de gaz à effet de serre et est un facteur de déforestation.

» LIRE AUSSI – Mieux vaut manger moins de viandes et plus de légumineuses

Si le constat des chercheurs n’est pas complètement nouveau, il confirme ce que beaucoup d’études décrivent. Notamment «qu’un régime riche en plantes, fruits, légumes, noix, graines complètes et contenant une plus petite proportion d’aliments d’origine animale confère à la fois des avantages pour la santé et pour l’environnement». Concrètement, ils préconisent donc un doublement d’aliments «sains» et parallèlement une réduction de plus de 50 % de la consommation d’aliments «moins sains» tels que les sucres ajoutés et la viande rouge.

Du côté des pratiques agricoles, ils proposent qu’elles cherchent à «améliorer la biodiversité plutôt qu’à uniquement augmenter le volume d’un faible nombre de cultures». Selon eux cela implique de mettre en place une stratégie pour exempter de toute culture la moitié des terres. Cela suppose également une meilleure utilisation des engrais, de l’eau, du phosphore. Enfin, ils plaident pour une réduction «de 50 % des pertes et du gaspillage alimentaire ».

Comente este artigo

O artigo Moins de viande, c'est bon pour la santé et la planète foi publicado originalmente em Le Figaro.

Anterior Há uma centena de estrangeiros interessados em investir no património português
Próximo I Encontro Nacional dos Produtores de Espargo é já na próxima semana

Artigos relacionados

Internacional

El PIB agrícola cae un 2,6 % en el segundo trimestre del año

PIB AGRICULTURA

El valor económico generado por el sector agrícola, ganadero, silvicultor y pesquero retrocedió un 2,6 % en el segundo trimestre del año, en contraste con la subida del 2,5 % registrada en los tres primeros meses del ejercicio.

24 agosto 2017
EFEAGRO

Así […]

Internacional

EU tables agriculture proposals in Mercosur trade talks

By Max Green
Published: 10 April 2017 05:05 PM

Freeing up trade in wines and spirits was one of the objectives pushed by EU negotiators as they presented South America’s Mercosur trade bloc with a set of agriculture proposals during recent trade talks in Buenos Aires. […]

Internacional

France wheat stocks trimmed to three-year low

The reduced stocks estimate willbe a three-year low for Europe’s largest wheat producer; currently pegged at2.4 million tonnes for this 2016/17 season, according to local farm officeFranceAgriMer.
This is compared with 2.6mtforecast last month and the

We now require all subscribers to register with us the first time they log into the site. […]