Consultation européenne sur la Pac « La prochaine Pac n’interviendra pas avant 2023 » estime l’eurodéputé M. Dantin

Consultation européenne sur la Pac « La prochaine Pac n’interviendra pas avant 2023 » estime l’eurodéputé M. Dantin

« Fournir une alimentation de qualité et en quantité suffisante à 500 millions d’européens reste la première vocation de cette politique » ont déclaré Michel Dantin et Angélique Delahaye. Les deux eurodéputés PPE se félicitent de la mise en place de la consultation publique sur la réforme de la Pac.

Dans un communiqué, Michel Dantin explique qu’il ne croit guère à la mise en œuvre de la prochaine Pac dès 2020. « Si je suis persuadé que la prochaine politique agricole commune n’interviendra pas avant 2023, il nous faut néanmoins la préparer en se posant sans tabou des questions stratégiques : est-ce que nous souhaitons que la Pac soit une politique économique ou seulement une politique sociale visant à assurer la subsistance des agriculteurs et des zones rurales ? Devons-nous rester dans le cadre contraignant de l’OMC ou s’en affranchir comme tous nos concurrents internationaux ? »

La négociation sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne viendra très probablement perturber le calendrier européen.

« Cette consultation accompagne les réflexions entamées au Parlement et notamment à travers mon rapport sur les outils de la Pac pour lutter contre la volatilité des prix agricoles : voulons-nous une structuration accrue des filières rééquilibrant le rapport de force entre l’amont et l’aval en faveur des agriculteurs ? La Pac doit-elle proposer des outils de gestion des risques ? Comment faire prévaloir cette politique sur le droit de la concurrence ? Comment aller vers une plus grande transparence des marchés ? Autant de questions sur lesquelles il est important de s’accorder le plus en amont possible des travaux à venir », poursuit Angélique Delahaye.

Les deux élus européens appellent les agriculteurs et les consommateurs à participer massivement à la consultation, pour « défendre leur vision et de ne pas se faire voler cette consultation par des ONG ultra-organisées ne présentant qu’un seul point de vue ».

 

Comente este artigo
Anterior EU agriculture policy diary: the week ahead (February 6-10)
Próximo Grupo angolano estreia-se a vender banana para Portugal e quer aumentar exportação

Artigos relacionados

Internacional

España pedirá a la Comisión Europea un mayor reconocimiento del uso de pastos leñosos

CONSULTIVO AGRICULTURA

España pedirá en el próximo Consejo de ministros de Agricultura de la Unión Europea un mayor reconocimiento del uso y aprovechamiento que tienen los pastos leñosos -presentes en ecosistemas como las dehesas- para mejorar así los coeficientes de admisibilidad, determinantes en la percepción de ayudas. […]

Ofertas

Oferta de emprego – Engenheiro Alimentar/Industrial (M/F) – Coimbra

Empresa de referência do sector alimentar situada em Coimbra recruta Engenheiro Alimentar/Industrial(m/f) para apoiar o Departamento de Produção e Qualidade. 

Internacional

EU 'not yet ready' to resume trade talks with Thailand

By Timothy Maler
Published: 09 May 2017 04:21 PM

The European Commission is not yet ready to resume talks on a free trade agreement (FTA) with Thailand, EU Trade Commissioner Cecelia Malmström has said.

The bloc’s Trade Commissioner was responding to a letter from MEPs penned in March which said that as soon as a date for new elections in Thailand was fixed, […]