VIDEO. “13h15”. Grippe aviaire : “C'est pas possible que la France n'ait pas de foie gras à Noël …

Benjamin est un éleveur landais de canards. Parmi eux, 1 500 attendent d’être abattus, au nom du principe de précaution, pour endiguer l’épidémie de grippe aviaire dans la région. Ce jour-là, le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a rendez-vous avec les représentants syndicaux des éleveurs qui attendent avec anxiété les mesures qu’il est venu annoncer.

A l’issue de la réunion, une déléguée des éleveurs prend la parole : “Le ministre a conscience qu’on a un élevage traditionnel et qu’il y a des filières à préserver. Il nous l’a répété et il s’est même fâché, à savoir qu’il en avait ras-le-cul qu’on lui saute dessus à tour de bras… La remise en place se fera fin mai et au maximum mi-mai.”

Se battre pour préserver un savoir-faire

L’éleveur trentenaire, repreneur de l’exploitation de ses parents, va donc devoir cesser de travailler pendant trois mois. C’est le temps nécessaire aux services vétérinaires pour stopper la propagation du virus. Fin mai, Benjamin va repartir de zéro : “Pour moi, c’est bien, accepte-t-il, mais je sais que ce n’est pas bien pour tout le monde.”

Depuis quatre générations, sa famille élève, gave et transforme les canards. Aujourd’hui, il reste confiant pour les mois qui viennent : “C’est pas possible que la France n’ait pas de foie gras à Noël !” Ce jour-là, le coup de téléphone annonçant la date d’abattage des canards n’était toujours pas arrivé, mais la famille continuera de se battre pour préserver son savoir-faire.

Comente este artigo
Anterior Salon de l'agriculture. Un éleveur d'épagneuls bretons callacois triomphe
Próximo Une vente de béliers de race au lycée agricole de Thère

Artigos relacionados

Internacional

Pommes de terre Une récolte plus abondante attendue par le NEPG

Suite à une augmentation des surfaces de 4,6 % par rapport à l’année dernière et à un rendement moyen estimé aujourd’hui à […]

Internacional

Le nucléaire, nouvelle “couleuvre” pour Nicolas Hulot ?

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a reporté au-delà de 2025 son objectif de ramener la part du nucléaire dans la production d’électricité. […]

Internacional

El sector de la acuicultura espera sacar a la trucha arco iris de la lista de “invasoras”

Reunión con la ministra

Las organizaciones del sector de la acuicultura se han reunido con la ministra de Agricultura y Pesca, […]