Réglement Omnibus Farm Europe salue une Pac davantage axée sur la gestion des risques

Réglement Omnibus Farm Europe salue une Pac davantage axée sur la gestion des risques

Farm Europe estime que le règlement dit « Omnibus » qui a fait l’objet, jeudi 12 octobre 2017, d’un accord provisoire entre les trois institutions européennes (la Commission européenne, le Conseil de l’UE et le Parlement européen) puis a été approuvé par les Etats membres, représente un « pas en avant significatif pour la politique agricole commune ».

Selon le think tank, « l’accord Omnibus ouvre la voie à un rééquilibrage substantiel du pouvoir au sein de la chaîne alimentaire de l’UE en étendant le paquet lait de 2010 à tous les secteurs agricoles. Les agriculteurs auront le droit d’avoir des contrats qui fixent clairement les prix et les volumes. Ils seront autorisés à s’associer pour vendre leurs produits ensemble, en fixant les quantités et les normes de qualité au sein des organisations de producteurs, agissant ainsi comme une entité économique unique comme les autres acteurs de la chaîne alimentaire (transformateurs et détaillants). En outre, le dialogue au sein de la chaîne alimentaire sera renforcé par de nouvelles prérogatives pour les organisations interprofessionnelles, en particulier pour discuter de la part de la valeur ajoutée, que les marchés soient à la hausse ou à la baisse. »

« Le paquet permettra une gestion plus crédible et améliorée des risques climatiques au niveau européen, ce qui est une nécessité absolue dans le contexte du changement climatique. Il appartiendra maintenant aux États membres de toute l’Europe de prendre la mesure de cette opportunité et de consacrer des ressources adéquates à l’assurance climatique – la condition pour rendre ces systèmes plus attrayants. Le cadre européen offrira la possibilité de déclencher des assurances à 20 % de pertes et le cofinancement de la prime à 70 %. Ces programmes sont rentables : les études d’impact ont montré que le fait d’aider les agriculteurs de toute l’Union européenne à être efficacement protégés contre le gel, la sécheresse et les inondations ne nécessiterait pas plus de 5 % du budget actuel de la Pac. »

« En ce qui concerne les risques de marché, l’amélioration des outils sectoriels de stabilité du revenu initialement proposés par la Commission européenne ouvrira la voie à des secteurs spécifiques (producteurs et transformateurs associés) pour développer des systèmes de protection des revenus agricoles en cas de crise. Ces régimes seront basés sur des indices, qui permettent une réponse rapide, cibleront l’activité spécifique (sucre, lait, etc.) couverte par un fonds au niveau de l’exploitation, et non l’ensemble des activités des exploitations avec des seuils de pertes de 20 %, et il y aura un cofinancement de la Pac pour les contributions annuelles. Il incombera aux acteurs économiques de construire ces nouveaux outils de stabilisation et aux États membres de favoriser leur déploiement via leurs programmes de développement rural. »

Et de conclure : « Une Pac “axée sur la gestion des risques” vraiment commune aura un rôle décisif à jouer dans les années à venir, en offrant aux agriculteurs – en tant qu’entrepreneurs qui sont de plus en plus des gestionnaires de la science en direct – tous les outils nécessaires pour améliorer la durabilité environnementale de leurs fermes. »

© Tous droits de reproduction réservés – Contactez Terre-net

Comente este artigo
Anterior Oferta de emprego - Engenheiro Agrónomo (M/F) - Vila Nova de Milfontes
Próximo “Os vinhos portugueses ainda não têm a reputação que merecem”

Artigos relacionados

Internacional

Medio millón de españoles padece inseguridad alimentaria grave

SEGÚN LA FAO

Medio millón de españoles, el 1,1 % de la población total, padecía inseguridad alimentaria grave en 2016 según se desprende del informe “Estado de la Seguridad Alimentaria y la Nutrición en el mundo” que por primera recoge datos concretos de países desarrollados. […]

Sugeridas

Record start to the year for EU agri-food exports

EU agri-food exports recorded their strongest ever start to a calendar year in value terms with shipments to third countries in January 2017 up nearly 10% compared with the same month last year.
Total sales are pegged at €10.3 billion, up €901m compared with€9.36bn in January 2016, […]

Internacional

British farmers seek to retain strong links with EU counterparts post-Brexit

By Adam Sharpe
Published: 16 May 2017 03:28 PM

British farming groups want to maintain close ties with their European counterparts before and after Brexit to ensure UK and EU agricultural producers are not hit by the member state’s withdrawal from the bloc. […]