Entreprendre. Comment monter son projet à la campagne ?

Entreprendre. Comment monter son projet à la campagne ?

Dans un guide très documenté intitulé « Entreprendre en milieu rural », l’Agence France entrepreneur donne des éléments clés pour entreprendre dans les milieux ruraux. Repères.

Dans son guide Entreprendre en milieu rural, l’AFE, l’Agence France entrepreneur dresse un portrait de l’entreprenariat en milieu rural. Secteurs d’activité, motivations, démarches administratives… Tout ce qui préoccupe un entrepreneur y est passé en revue.

Quelle est la situation de l’entreprenariat en milieu rural en France ?

« Les espaces ruraux comptent 1,2 million d’entreprises du secteur marchand non agricoles (soit 29 % du parc des entreprises), dont plus de 100 000 sont localisées dans des communes très peu denses », relève le guide Entreprendre en milieu rural qui indique qu’un quart des créations d’entreprises surviennent dans des espaces peu denses (+130 000 en 2016).

Quel secteur choisir pour monter son projet ?

Certaines activités sont plus courantes que d’autres lorsqu’on s’installe à la campagne. On y trouve par exemple le tourisme rural ou vert, les projets culturels, la création ou la reprise d’un commerce, les métiers d’artisanat ou l’artisanat d’art, l’agriculture, les professions libérales, les services à la personne, le numérique, les projets liés au développement durable, à la transition énergétique et à la mobilité. Rien n’empêche pour autant de tenter sa chance dans un autre secteur.

Y a-t-il des prérequis pour s’installer à la campagne ?

La capacité d’adaptation semble être la clé du succès selon l’AFE. Tout comme le professionnalisme. Le guide insiste aussi sur l’importance des compétences relationnelles pour mener à bien son projet.

Qui sont ces entrepreneurs ruraux ?

Les héritiers et les natifs du territoire. Mais aussi les néo-ruraux, ces personnes qui quittent la ville pour s’installer à la campagne, qui sont de plus en plus nombreux. Ces derniers sont d’ailleurs perçus comme une voie prometteuse pour dynamiser les territoires. Leurs motivations sont nombreuses. Le style de vie à la campagne, les opportunités, les besoins du marché local, l’envie de changer de voie professionnelle, etc.

Comment s’assurer de la viabilité de son projet ?

L’AFE conseille de se rapprocher des organismes associatifs, des collectivités locales ou des chambres consulaires qui accompagnent les porteurs de projets dans leur démarche.

Comment se lancer ?

Le guide donne tous les tuyaux pour se lancer. La clientèle, le statut, les ressources humaines, les prix et les démarches d’achats, ainsi que les principaux éléments financiers et fiscaux sont listés. Il recense également les organismes institutionnels, professionnels et locaux qui peuvent aider le porteur de projets à mener à bien son installation.

Comente este artigo
Anterior Concurso Nacional de Jovens Reprodutores Limousine - 29 de Abril 2018 - Estremoz
Próximo Conferência de Imprensa 40 Anos da CNA

Artigos relacionados

Internacional

Alerta alimentaria en Holanda y Alemania por huevos contaminados con un pesticida tóxico

ALIMENTACIÓN HUEVOS

La mayoría de las partidas fueron exportadas al país germano. El Ministerio de Sanidad confirma que a España no ha llegado ninguna partida afectada.

EFE/EFEAGRO

Holanda y Alemania están bajo alerta alimentaria tras detectarse partidas de huevos contaminadas con un pesticida tóxico, […]

Internacional

Farm Council: Member states near agreement on agriculture under MFF review

By Timothy Maler
Published: 03 April 2017 12:42 PM

Member states have largely supported the main elements of a compromise position for ‘trilogue’ negotiations on changes to the CAP basic regulations under the so-called ‘omnibus’ review of the EU’s 2014-2020 budget, though certain difficult issues remain. […]

Internacional

Sapec Agro France Joystick, herbicide céréales, contre graminées et dicotylédones, est disponible

Sapec Agro France a obtenu l’autorisation de mise en marché de Joystick au printemps 2017. Doté d’une formulation WG, Joystick est donc autorisé dès cet automne sur toutes céréales (hors avoine).
Il associe trois matières actives : le iodosulfuron, matière active principalement graminicide, le diflufénicanil et le florasulame, molécules utilisées dans la lutte contre les dicotylédones, […]