Bioéconomie céréalière L’AGPB et l’AGPM présentent leurs propositions dans un livre blanc

Une conférence consacrée à la bioéconomie était organisée le samedi 25 février au salon de l’agriculture sur le stand du ministère de l’agriculture en présence de Stéphane Le Foll et du Président de la République, François Hollande.

Stéphane Le Foll a rappelé que « la bioéconomie est l’économie de la photosynthèse. Cette dernière transforme l’énergie solaire en biomasse pour nourrir et fournir de l’énergie et des bioproduits. Le végétal et la biomasse sont un enjeu pour la France, bénéficiant de 28 millions d’hectares agricoles et 16 millions de forêt. La France dispose d’un potentiel territorial et d’innovations qui doit lui donner une place particulière dans la bioéconomie ».

François Hollande a souligné l’importance d’avoir une vision large de l’agriculture et tournée vers l’avenir. « La valorisation de la biomasse dans la bioéconomie aura des effets très importants sur l’économie. L’agriculture est une source de développements économiques et d’innovations dans une diversité de secteurs ».

« Au regard du rôle du maïs et du blé capables, grâce à leur photosynthèse, de capter le carbone atmosphérique pour le transformer en biomasse au service de la bioéconomie, l’Association Générale des Producteurs de Blé (AGPB) et l’Association Générale des Producteurs de Maïs (AGPM), s’inscrivent pleinement dans cette démarche et présentent le livre blanc La bioéconomie céréalière » indiquent les syndicats dans un communiqué de presse.

Ce document présente cinq propositions :

  • Disposer d’une céréaliculture performante, bénéficiant de tous les leviers de progrès
  • Préserver les terres arables
  • Valoriser davantage la production de bioénergie et de matériaux : développer l’utilisation bioéthanol , développer la filière paille énergie/matériaux ; déployer la méthanisation céréalière ; concevoir une politique cohérente de valorisation du carbone vert.
  • Prendre en compte les bénéfices de la bioéconomie dans les politiques publiques
  • Faire de la bioéconomie la clé d’une croissance économique nouvelle

© Tous droits de reproduction réservés – Contactez Terre-net

Comente este artigo
Anterior Paroles de lecteurs Sima et Sia ne servent qu'aux constructeurs et aux hommes politiques !
Próximo Dairy prices require ‘careful monitoring’ in coming weeks, says Commission

Artigos relacionados

Internacional

Cada español se gasta 1.528 euros al año en la cesta de la compra

ALIMENTACIÓN CONSUMO

Cada español gastó 1.528 euros en 2016 en la cesta de la compra de alimentos, un 1,7 % más que en el año anterior, según el “Informe de consumo de alimentación en 2016” del Ministerio de Agricultura y Pesca, Alimentación y Medio Ambiente. […]

Internacional

Les Cuma au salon de l'agriculture à Paris

Le salon international de l’agriculture a eu lieu du 25 février au 5 mars dernier à Paris. Le conseil départemental de la Haute-Garonne a souhaité mettre en avant les valeurs et les spécificités de notre territoire. La Fédération des Cuma de la Haute-Garonne (le réseau des coopératives d’utilisation de matériel agricole) a montré […]

Internacional

[Live ] Présidentielle Posez vos questions sur le programme agricole de François Asselineau

François Asselineau, le 30 mars dernier à Brest, lors du grand oral agricole organisé par la FNSEA et les organisations agricoles. (©Terre-net Média)  
© Tous droits de reproduction réservés – Contactez Terre-net

Comente este artigo
#wpdevar_comment_6 span,#wpdevar_comment_6 iframe{width:100% !important;} […]