Bilan météo Septembre frais et sombre en France

Bilan météo Septembre frais et sombre en France

Après un été chaud à très chaud du nord au sud de la France, l’automne météorologique a démarré en fanfare avec des conditions fraîches au cours de ce mois de septembre, plus particulièrement au cours des vingt premiers jours. La troisième décade a en revanche dégagé un léger excédent thermique.

La température moyenne mensuelle atteint 15,9 degrés pour une normale de 17 degrés, calculée sur la période 1981-2010. Le déficit atteint donc 1,1 degrés. Il faut remonter à 2008 pour retrouver un mois de septembre aussi frais. Ces 15,9 degrés de moyenne sont malgré tout bien loin des mois de septembre les plus froids avec 13,6 degrés en 1952 et 1972, et évidemment très loin du mois de septembre le plus chaud : 19,5 degrés en 1949.

Température moyenne nationale en septembre en France.Température moyenne nationale en septembre en France. (©MeteoNews.)

Très peu de jours de chaleur en dehors de quart sud-est un peu plus chaud. Les premières gelées au sol ont été observées de l’intérieur de la Normandie aux régions du nord-est. Un record de froid mensuel est tombé à Brest avec 3,3 degrés seulement le 18. Le minimum absolu à basse altitude a été atteint à Romorantin dans le Loir-et-Cher le 18 avec 1,2 degrés seulement. A l’inverse, le maximum absolu fut mesuré le 5 à Carpentras avec 33,2 degrés.

Septembre est seulement le deuxième mois de l’année sous la normale avec janvier. Les mois de février à août ont tous été excédentaires de 0,4 (avril) à 2,4 degrés (mars). Sur l’année en cours, la moyenne nationale atteint 14,17 degrés, quatrième valeur la plus élevée derrière 2007 (14,19 degrés), 2014 (14,22 degrés) et 2003 (14,42 degrés).

Précipitations de saison

La sécheresse se stabilise dans l’ouest, alors qu’elle perdure sur les régions du sud-est. En revanche, les régions situées au nord de la Loire connaissent une amélioration sensible avec des précipitations souvent importantes au cours de ce mois de septembre 2017. Résultat : il est tombé en moyenne nationale 65 mm pour une normale de 67 mm, soit un chiffre conforme à 2 mm près.

Les pluies ont été régulièrement et parfois très abondantes sur la moitié nord, avec des records de précipitations en 24 heures le 13 du Bassin Parisien à la Lorraine (30 à 80 mm dans la journée). C’est à Cannes qui a le moins plu dans le mois avec 0,2 mm seulement. Et c’est à la pointe de Socoa, près de Biarritz, que les précipitations ont été les plus abondantes avec un cumul mensuel de 209,6 mm. Septembre 1991 détient toujours le record de forte pluviométrie à Socoa avec 290 mm. Les orages ont éclaté plus souvent que d’habitude sur la moitié nord, plus rarement en revanche au sud.

Le cumul de précipitations de janvier à septembre atteint 462 mm pour une normale de 528 mm, soit un déficit de 12,5 %. Bien qu’assez bas, ce chiffre n’est pas exceptionnel. Des valeurs plus faibles ont souvent été observées (2011, 2005, 2003…) avec un minimum record à 349 mm en 1949.

Soleil en berne

Dans la continuité de juillet et août, les nuages ont été très nombreux, occultant largement l’astre du jour qui a peu brillé en septembre. La France a profité des rayons durant 165 heures en moyenne nationale pour une normale 1981-2010 de 193 heures, soit un déficit de 15 %. Il faut remonter à 2001 pour trouver un mois de septembre aussi peu ensoleillé (161 heures cette année-là). Le record minimum appartient à septembre 1994 et ses 128 heures. Le cumul des neuf premiers mois de l’année est de 1 730 heures pour une normale de 1671 heures. Un faible excédent, de 3,5 %, est donc observé. 

Un énième mois sec sur les régions du sud-est où la sécheresse reste très inquiétante. Alors que la situation se stabilise à l’ouest et s’améliore au nord. Ce mois de septembre frais, sombre et globalement normalement arrosé correspond bien à l’idée de l’automne, même si ces dernières années nous avaient presque habitués à des chaleurs tardives…

Retrouvez toutes les prévisions météorologiques de vos parcelles en vous connectant sur :

Observatoire météo de Terre-net Média

D’après un communiqué de MeteoNews. Météorologue : Frédéric Decker.
© Tous droits de reproduction réservés – Contactez Terre-net

Comente este artigo
Anterior Dominado fogo florestal em Ourém
Próximo CAP quer reforço do investimento na agricultura

Artigos relacionados

Internacional

El Día de la Alimentación se celebra este año con 38 millones más de hambrientos

Unos 815 millones de personas pasan hambre

El hambre creció en 2016 por primera vez desde 2003. Afecta a 815 millones de personas, con un repunte anual de 38 millones. El Día Mundial de la Alimentación se celebra hoy marcado por estas cifras preocupantes. […]

Internacional

La chambre d'agriculture d'Indre-et-Loire cherche des candidats pour devenir salarié agricole

Pour la cinquième année consécutive, une formation est ouverte pour trouver des salariés en élevage laitier bovin ou caprin. La formation dure quelques semaines entre le 24 avril et le 21 juin. La clôture des candidature est prévue, au plus tard, le 25 mars.
La chambre d’agriculture d’Indre-et-Loire recherche actuellement des candidats pour la formation : “Cap Main d’oeuvre : Devenez salarié […]

Internacional

Pays de Quimperlé. Consommation : les agriculteurs en débattent

En matière de consommation alimentaire, nos habitudes changent. Les agriculteurs sont les premiers concernés. Ils en ont débattu, l’autre soir à Locunolé, près de Quimperlé.
Au terme de leur assemblée générale, les membres du Comité de développement des agriculteurs de l’Aven-Laïta ont poursuivi la soirée avec un échange-débat. […]